Bien choisir ses mots-clés : l'étape incontournable pour une stratégie SEO au top !


Découvrez comment bien choisir vos mots-clés en 5 étapes

Communication digitale

Quelle que soit votre stratégie de référencement naturel, vous devrez forcément commencer par travailler vos mots-clés, car c’est sur eux que vont se baser les moteurs de recherche afin de vous positionner dans leurs pages de résultats (SERP).

Les mots-clés sont les mots ou groupes de mots que l’on tape dans les moteurs pour effectuer une recherche. Ces expressions sont extrêmement importantes, car elles définissent la façon dont votre activité et votre entreprise vont être perçues sur le web. Le choix des mots-clés est donc une étape capitale de votre stratégie de référencement : c’est grâce à eux que votre site Internet bénéficiera d’une bonne visibilité.

Bien choisir ses mots-clés : pourquoi c’est important ?

On pourrait résumer l’importance de la sélection des mots-clés en trois points principaux :

  • Votre positionnement dans les moteurs de recherche dépend directement du choix et de l’exploitation de vos mots-clés
  • Dès lors, bien choisir et travailler vos mots-clés vous permettra d’attirer un trafic qualifié sur votre site web
  • En outre, ils contribuent à vous aider à convertir vos prospects en les amenant à réaliser une action sur votre site

Par ailleurs, être « bien référencé » ne veut pas dire grand-chose : un site est bien ou mal référencé sur un mot-clé donné. Autrement dit, pour référencer efficacement votre site, il est fortement recommandé de bien analyser et sélectionner vos mots-clés.

Nous vous proposons donc ici 5 astuces pour bien choisir vos mots-clés.

 

Améliorer référencement site web

1. Identifier le champ lexical propre à votre secteur d’activité

Pour commencer, il est essentiel d’établir une liste de plusieurs mots-clés, qui décrivent bien votre entreprise, votre activité et la ou les finalité(s) de votre site Internet. Pour cela, il faut penser aux différentes catégories de produits et/ou de services que vous proposez, à ce qui vous démarque de vos concurrents, etc.

A partir de cette première sélection, il s’agit d’enrichir votre champ lexical et votre champ sémantique pour pouvoir obtenir une plus grande diversité de mots-clés parmi lesquels effectuer une sélection. Petite précision : il existe aussi des outils spécialisés (logiciels SEO) permettant d’enrichir les champs lexicaux qui se rattachent à votre secteur d’activité.

Cela permet de cerner les tendances et les mots-clés associés à ceux que vous avez déjà listés. Vous obtiendrez ainsi de longues listes de mots-clés et de questions correspondant à votre secteur d’activité et reflétant les besoins des internautes.

De fait, le but du référencement naturel est de parvenir à bien se positionner dans les résultats des moteurs de recherche sur un maximum de mots-clés. A partir des listes obtenues, vous pourrez ensuite effectuer un tri pour sélectionner les mots-clés les plus pertinents.

2. Connaître et classer les différents types de mots-clés

Parmi ces mots-clés (ou requêtes), on distingue deux grandes catégories : les mots-clés concurrentiels et les mots-clés de longue-traîne. On les différencie en fonction de leur volume de recherche et de leur niveau de saturation.

Un mot-clé concurrentiel est une requête qui affiche un volume de recherche mensuel important (moyenne mensuelle du nombre de fois où cette requête est recherchée dans les moteurs) et qui est également très saturée. On qualifie de « saturé » un mot-clé sur lequel de nombreux sites se sont déjà positionnés. Par conséquent, il est assez difficile de les cibler.

Au contraire, les mots-clés de longue-traîne sont des expressions généralement moins saturées, plus spécifiques (souvent composées d’un plus grand nombre de mots) et qui sont communément associées à des volumes de recherche moins importants. Ce sont donc des mots-clés plus accessibles.

Voici un exemple concret :

  • Le terme « canelé » est un mot-clé qui affiche un volume de recherche important (12 100 requêtes par mois), et une difficulté SEO de 79%. Il est par conséquent difficile de se positionner dessus. C’est la même chose pour « canelé de bordeaux » (1000 recherches par mois, difficulté SEO de 79%) ou encore « recette canelé » (1000 recherches par mois, saturé à 88%). Tous ces mots-clés sont donc fortement concurrentiels.

 

  • En revanche, les termes « conservation cannelé frigo » (50 recherches par mois, moins saturé), « cuisson cannelé bordeaux » (50 recherches par mois, moins saturé) sont moins recherchés et moins concurrentiels, donc plus accessibles. Ils font partie de ce que l’on appelle les mots-clés de longue-traîne.

Dès lors, une fois que vous avez identifié ces deux types de requêtes, c’est à vous de décider quels mots-clés vous semblent pertinents ou atteignables par rapport à vos objectifs et à vos moyens d’action.

3. Identifier les besoins de l’internaute et déterminer comment y répondre

Cette étape consiste à identifier les intentions de requêtes, c’est-à-dire les besoins et questions qui se cachent derrière chaque mots-clés.

C’est donc l’occasion de clarifier et d’apprendre à connaître vos cibles. Vous aurez besoin de cerner et de comprendre la façon dont ils pensent et effectuent leurs recherches. Posez-vous les bonnes questions : quels sont les mots-clés que mes cibles tapent pour me trouver ? Quels sont les termes qu’ils utilisent sans chercher spécifiquement mon nom de marque ou d’entreprise ?

Vous pourrez ainsi effectuer un premier tri parmi vos listes de mots-clés, pour pouvoir vous placer sur les requêtes les plus pertinentes et répondre précisément aux besoins de vos cibles.

Cela peut vous aider également à établir des personas, c’est-à-dire des profils marketings qui symbolisent vos clients cibles. Il vous faudra alors identifier leurs intentions de requête, analyser leurs besoins et cerner leurs questions récurrentes pour pouvoir y répondre au mieux dans vos contenus.

 

Mots clés référencement naturel

4. Aligner le choix des mots-clés sur les objectifs de l’entreprise

Dans un deuxième temps, vous avez tout intérêt à sélectionner des mots-clés alignés sur vos objectifs business. L’enjeu ici est de définir ce qui vous distingue de vos concurrents, afin de mettre en avant votre proposition de valeur.

Cette étape sera peut-être l’occasion de réaliser une analyse de mots-clés concurrentielle, autrement dit une étude visant à analyser les requêtes sur lesquelles vos concurrents se sont déjà positionnés, afin de faire la différence par rapport aux autres entreprises de votre secteur d’activité.

Pensez à cerner clairement vos objectifs de positionnement : est-ce que vous souhaitez simplement vous positionner sur le nom de votre entreprise ? Ou bien sur votre secteur d’activité ? Un service en particulier ? Ou encore sur votre région ? En fonction de vos buts, il vous faudra ajuster votre stratégie de mots-clés.

5. Mettre en place votre stratégie de mots-clés

Après avoir effectué ces différents niveaux de sélection, il s’agit de choisir définitivement les mots-clés (concurrentiels et de longue-traîne) et les cooccurrences (mots-clés secondaires) sur lesquels vous souhaitez vous positionner.

La difficulté est double :

  • Parvenir à identifier les mots-clés principaux incontournables sur lesquels vous désirez vous positionner
  • Sélectionner les mots-clés secondaires par ordre de priorité, en fonction de leur niveau de saturation et de leur volume de recherche

Ces pratiques vous permettront de satisfaire simultanément les exigences des internautes et des algorithmes des moteurs de recherche, et d’améliorer par-là votre référencement.

N’oubliez pas de suivre l’évolution du positionnement de votre site Internet sur les différents mots-clés travaillés. En effet, le référencement naturel change sans cesse selon les mises à jour des algorithmes et les ajouts de contenus de vos concurrents.

C’est pourquoi il est indispensable d’alimenter régulièrement votre site en contenus. L’objectif est à la fois de continuer à se positionner sur les mots-clés que vous avez choisis auparavant, et de continuer à gagner des positions sur de nouvelles requêtes.

 

Stratégie de mots clés seo

Comment traiter un mot-clé concurrentiel en SEO ?

Les mots-clés concurrentiels, qu’ils aient ou non un volume de recherche important, sont saturés. Ils sont donc peu accessibles, et exigent de déployer beaucoup de contenus pour pouvoir se positionner dessus. C’est particulièrement vrai lorsque d’autres entreprises qui font autorité dans le secteur sont déjà présentes sur ces requêtes.

En fonction de l’état de saturation du secteur, le travail à fournir pour parvenir à vous positionner sur un mot-clé concurrentiel peut vraiment être très important. En outre, ces contenus vous permettent de montrer que vous maîtrisez réellement le sujet, et que vous aussi faites autorité et avez une expertise en la matière.

Dès lors, deux alternatives existent pour traiter un mot-clé concurrentiel :

Comment traiter un mot-clé de longue traîne en SEO ?

Souvent moins recherchés et moins saturés que les mots-clés concurrentiels, les requêtes de longue-traîne sont plus accessibles, et il est plus facile de s’y positionner avec un moindre déploiement de moyens.

Il s’agit souvent de recherches plus précises, donc le trafic obtenu est plus qualifié (il est plus aisé de cibler et de répondre à un besoin précis de l’internaute). En conséquence, cela peut aider à améliorer votre taux de conversion. En outre, les mots-clés de longue-traîne comportent souvent un mot-clé concurrentiel, que vous travaillez donc de manière détournée.

Néanmoins, voici trois impératifs auxquels il faut faire attention pour traiter les mots-clés de longue-traîne :

  • Le coût temporel et financier : travailler le référencement naturel via des mots-clés de longue-traîne prend du temps et éventuellement de l’argent si vous faites faire vos contenus. Il vous faudra donc de la patience, de la minutie et un certain budget pour parvenir à vos fins.

 

  • La pertinence : pour une stratégie de référencement efficace, il s’agit de trier par ordre de priorité vos mots-clés, selon leur volume de recherche, leur difficulté SEO et leur rapport avec votre activité.

 

  • L’équilibre : les mots-clés de longue-traîne peuvent cibler des requêtes très spécifiques et/ou légèrement périphériques par rapport à votre cœur de métier. Se positionner sur quelques-uns d’entre eux permet d’optimiser votre référencement et votre visibilité sur ces sujets précis. Toutefois, il faut faire attention à ne pas déséquilibrer l’ensemble de votre site web en travaillant prioritairement des requêtes de longue-traîne traitant principalement de sujets périphériques. Google pourrait alors mal vous comprendre et choisir de vous positionner en priorité sur des sujets secondaires par rapport à votre activité principale.

Besoin d’une stratégie SEO pour améliorer votre visibilité en ligne ?

Pour optimiser vos contenus, gardez avant tout à l’esprit que vous écrivez pour des personnes, et non uniquement pour des algorithmes. Il faut donc pouvoir répondre à toutes les questions qu’elles peuvent se poser sur certains sujets donnés. Le but est ainsi de développer des contenus qui soient les plus complets et qualitatifs possible.

Pour bien choisir vos requêtes clés et optimiser votre référencement naturel, l’idéal est de faire appel à un professionnel de la rédaction web. Cet expert du SEO saura vous conseiller sur le choix de vos mots-clés et mettre en place avec vous une stratégie de contenus efficace, pour améliorer votre visibilité sur le web.